Transferts

Agence Régionale de l'Innovation en Occitanie

 

 

 

Actualités Transferts

16 Décembre 2015
Publié par: 
Chloé Ribot
Attachée de communication
partagez sur: 

Synthèse : Conférence du domaine d'innovation "Economie Littorale"

La conférence du domaine d'innovation "Economie littorale" était organisée le 26 novembre à l'Espace Capdeville - Région LR.
 
La 3S en LR 
 
La 3S, Stratégie Régionale d’Innovation de « Spécialisation Intelligente », a été initialement promue par l’Union Européenne, dans le cadre des financements en faveur du développement économique des régions.
En Languedoc-Roussillon, 7 domaines d’innovation ont été retenus sur la base de contributions des acteurs du territoire, dans le cadre d’une intense concertation menée par l’Etat et la Région.
Ces domaines sont ceux pour lesquels la région dispose d’atouts différenciants, d’un potentiel de croissance et entend se positionner parmi les leaders Européens.
 
Depuis 2014, une forte  dynamique est lancée pour booster et soutenir l’innovation dans ces domaines. Grâce à cette dynamique, 220 projets sont actuellement en cours, mobilisant près de 40 millions d’euros de la Région, de BPI France et du FEDER.
 
Cette dynamique va se poursuivre.
Dans le cadre de l’Union des Régions, les Stratégies Régionales d’Innovation ont vocation à perdurer sur chacun des territoires, mais des synergies fortes sont à développer.
 
La conférence du domaine, tenue le 26 novembre 2015, a été l’occasion de partager les atouts différenciants du territoire, connaitre les premières concrétisations, et explorer, à travers des tables rondes, de nouvelles pistes d’innovation.
 
Présentation du domaine
 
Atouts régionaux : Parlement de la Mer, Réseau mer littoral Languedoc-Roussillon et apparition de filières émergentes (génie écologique côtier, éolien offshore flottant, micro-algues, etc.).
 
- Exemples des premières réalisations des 4 ambitions du domaine :
1. Etre leader en produits et services éco-conçus (ou durables) pour les activités et les aménagements du littoral : cartographie des acteurs : surveillance environnementale et éolien off-shore flottant, outils de communication pour usagers et décideurs, etc.
2. Etre leader en produits, techniques et services dédiés à l’habitat littoral méditerranéen et adaptés aux changements climatiques : étude sur les solutions innovantes et les acteurs, etc.
3. Développer les solutions innovantes pour des secteurs liés au nautisme : guide de mise en œuvre d’un beachpark, feuille de route technologique dans le domaine de la plaisance, etc. 
4. Etre leader pour la production de larves / juvéniles de certaines espèces méditerranéennes pour l’aquaculture et de produits issus des biotechnologies marines : projet de développer une écloserie industrielle, souchotèque régionale.
 
Exemple de projet
 
- Publication récente d’une plaquette sur le génie écologique appliqué à l’éco-conception des aménagements maritimes à l’attention des financeurs, des services instructeurs  et des maîtres d’ouvrages du secteur.
- Présentation du bilan du projet FUI sur la bouée intelligente Simeo pour surveiller la biodiversité marine.
 
Pistes évoquées lors de la Table  Ronde  « Comment l’innovation peut être un moteur pour l’économie littorale ? Quels atouts et solutions face aux enjeux ? »
 
Poursuivre la mise en réseau  entre le monde scientifique et le monde économique à l’image de MARBEC et du Réseau Mer Littoral pour améliorer la visibilité (ex du projet souchotèque). Le LR est une référence en recherche sur la biodiversité marine (40% de l’activité avec les pays du Sud).
 
- Travailler sur les collaborations au niveau de la grande Région : Nombreuses pistes d’innovation entre les secteurs du nautisme et de l’aéronautique. Les enjeux de l’interdisciplinarité ont été également soulignés dans le domaine de l’éolien flottant. De plus, la construction en région de plateformes éoliennes flottantes nécessite de susciter l’adhésion des usagers de la mer (d’où l’importance du Parlement de la Mer et des outils en cours dans le cadre de la 3S) et de fédérer le tissu économique local autour de la chaine de valeur de l’éolien (cartographie 3S étendue à la grande région). Enfin, fort potentiel de participation à une politique globale d’atténuation du niveau de CO2. Elaboration d’une politique de prévention et d’adaptation de l’habitat potentiellement facilitée par la valorisation des complémentarités entre le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées en matière de recherche sur la conception des bâtiments et la consommation.
 
- En tant que grand témoin, le Secrétaire général de Tara Expédition,  Biologiste et marin régatier Romain Troublé, a encouragé les acteurs régionaux à poursuivre leurs efforts au sein de la 3S, sous le signe de la passion, de l’ouverture, de la transdisciplinarité et de l’engagement en faveur du développement durable.