Transferts

Agence Régionale de l'Innovation en Occitanie

 

 

 

Actualités Transferts

17 Décembre 2015
Publié par: 
Chloé Ribot
Attachée de communication
partagez sur: 

Synthèse : Conférence du domaine d'innovation "Thérapies innovantes et ciblées - Diagnostic"

La conférence du domaine d'innovation "Thérapies innovantes et ciblées - Diagnostic" était organisée le 25 novembre à l'Espace Capdeville - Région LR.
 
La 3S en LR 
 
La 3S, Stratégie Régionale d’Innovation de « Spécialisation Intelligente », a été initialement promue par l’Union Européenne, dans le cadre des financements en faveur du développement économique des régions.
 
En Languedoc-Roussillon, 7 domaines d’innovation ont été retenus sur la base de contributions des acteurs du territoire, dans le cadre d’une intense concertation menée par l’Etat et la Région.
Ces domaines sont ceux pour lesquels la région dispose d’atouts différenciants, d’un potentiel de croissance et entend se positionner parmi les leaders Européens.
 
Depuis 2014, une forte  dynamique est lancée pour booster et soutenir l’innovation dans ces domaines. Grâce à cette dynamique, 220 projets sont actuellement en cours, mobilisant près de 40 millions d’euros de la Région, de BPI France et du FEDER.
 
Cette dynamique va se poursuivre.
Dans le cadre de l’Union des Régions, les Stratégies Régionales d’Innovation ont vocation à perdurer sur chacun des territoires, mais des synergies fortes sont à développer.
 
La conférence du domaine, tenue le 25 novembre 2015, a été l’occasion de partager les atouts différenciants du territoire, connaitre les premières concrétisations, et explorer, à travers des tables rondes, de nouvelles pistes d’innovation.
 
Présentation du domaine
 
Trois axes identifiés dans ce domaine qui sont : diagnostic, thérapies ciblées et interventions non médicamenteuses. De nombreux atouts en région (Grands groupes industriels, cluster Euromediag, pôle Eurobiomed, labex, recherche académique reconnue,…) qui ont favorisé l’émergence de ces 3 axes avec deux ambitions à l’horizon 2020 :
- Accélérer l’industrialisation des outils de diagnostics innovants et des thérapies ciblées associées
- Devenir un territoire de référence de la prise en charge de la santé des usagers (Healthy Ageing) : de la prévention au suivi après traitements
A ce jour 37 projets ont déjà été soutenus par la Région et le FEDER.
 
Exemples de projets
 
- Soutenu par la Région et le CPER, le Centre d’Evaluation des Programmes de Prévention Santé et de Soins de Support  (plateforme CEPS), vise à aider les chercheurs et les développeurs de produits à identifier des outils et des techniques d’analyse pour démontrer l’efficacité des interventions non médicamenteuses et garantir la valeur ajoutée des solutions proposées par les entreprises régionales et à terme européennes.  
- Soutenu par la Région et le CPER, le projet « IBDLR : Initiative Bio-marqueurs et Diagnostic en LR » a pour objectif de  faciliter l’émergence de nouvelles pistes pour le développement de biomarqueurs. Les laboratoires et/ou entreprises développant ces nouveaux produits auront grâce à IBDLR un accès facilité aux différentes plateformes technologiques présentes en Région afin de valider rapidement leur approche et valoriser leurs découvertes auprès des entreprises de la filière diagnostic.
 
Une table ronde a été animée sur le thème de  « la dynamique territoriale d’innovation » et a tenté de répondre aux questions suivantes :
 
Quels enjeux, quels verrous, quels types de solutions innovantes ? 
Comment atteindre les ambitions du domaine ?
Quel sera l’effet d’entrainement de la grande Région sur la dynamique territoriale d’innovation ?
 
Les membres experts de cette table ronde étaient :
 
Patrick Henno, Président, Société EMERCELL
Jean Ringot, Directeur scientifique, Société DMS
Joël Bockaert, Directeur du Pôle Biosanté Rabelais, Montpellier
Xavier Tabary, Président du Pôle Eurobiomed & Directeur du site Sanofi, Montpellier
Liberto Yubero, Président du Pôle Cancer Bio Santé & Directeur de l’Institut Pierre Fabre, Toulouse
 
Quelques pistes d'actions se sont dégagées
 
- Monter des projets entrepreneuriaux entre chercheurs et industriels et multiplier les échanges en amont du montage de projets de R & D collaborative pour surmonter les problèmes mutuels d’acculturation entre chercheurs et  entreprises,
- Effet d’entraînement attendu de la grande Région sur la dynamique territoriale d’innovation : capitalisation des moyens et des expertises sur la base des complémentarités entre les atouts de chaque territoire dans le domaine de la santé. (pistes de synergies évoquées avec le Pôle Cancer Bio Santé de Toulouse au niveau des biomarqueurs, de la santé numérique et de l’oncologie). Identifier les complémentarités et éviter les mises en compétition des 2 régions.